à la Une

Une Critique politique du film « Mignonnes » par une blogeuse afroféministe portée disparue

Gros plan sur le visage de Fathia Youssouf.

Un visage printanier, dans lequel se dessine subtilement, les traits anguleux d’une nubilité en pleine éclosion. Un visage qui n’a pas encore révélé tout son éclat… telle une chrysalide en pleine métamorphose. Fathia Youssouf explose littéralement l’écran par sa beauté solaire et son jeu sincère. Mais voilà que sa bouille à demi enfantine s’éclipse derrière la pantomime aguicheuse, la bouche sensualisée par un index gauchement accroché à la lèvre inférieure et les yeux de plus en plus racoleurs. Elle, c’est Amy, le personnage principal du film « Mignonnes » réalisé par Maïmouna Doucouré, une femme française d’origine sénégalaise.

Fathia Youssouf, interprète Amy dans le film « Mignonnes », en salles depuis le 19 août 2020
Continuer à lire … « Une Critique politique du film « Mignonnes » par une blogeuse afroféministe portée disparue »

Quand la justice française met en danger la vie des petites filles noires (partie II) – Briser le tabou des violences sexuelles dans la communauté afrocaribéenne

Dans la première partie, j’expliquais en quoi la décision du tribunal de Meaux d’acquitter le violeur de Justine* était un acte odieux d’injustice et de perpétuation des violences à l’encontre des femmes noires, sous couvert d’excuses racistes. Cette affaire est aussi l’occasion de comprendre ce qu’est la misogynoir, de comment elle empoisonne la vie des petites filles noires. Mais il y a un poison bien plus insidieux qui est révélé par cette histoire douloureuse : les violences sexuelles et la pédocriminalité dans la communauté afro-caribéenne.

*Le prénom de la victime a été modifié

Continuer à lire … « Quand la justice française met en danger la vie des petites filles noires (partie II) – Briser le tabou des violences sexuelles dans la communauté afrocaribéenne »