Non cher homme afro, moi pas avoir besoin de toi pour savoir ce qu’est la bonne femme afro… !

Introduction :

Ce post est un billet d’humeur, écrit à la va-vite qui doit être lu comme un point de vue personnel. Il ne vise aucune objectivité puisqu’il s’agit d’une réflexion cis hétérosexuelle qui s’adresse à des hommes cis hétérosexuels noirs quant à une certaine posture face aux femmes noires. Donc, n’attendez pas de déconstruction poussée et ne soyez pas surpris par quelques simplifications :-). Ce post est juste un énorme coup de gueule contre le sexisme raciste de certains hommes afros qui s’affiche ouvertement, de + en + quotidiennement. 

Hier soir, après avoir passé de longues heures à étudier, je décidais de prendre une pause en flânant tranquillement sur le net. Comme à chaque connexion sur ma page Facebook, je visualisais les dernières news du site «la Scandaleuse», quand soudain je fus intriguée par le lien qu’il proposait, avec pour simple commentaire «A LIRE».

En ouvrant la page, je découvris la prose dithyrambique et empathique «d’un homme tenant à remettre les pendules à l’heure, juste au cas où des séries comme Scandal ou Being Mary Jane auraient conforté certaines maîtresses dans leur situation» -____-« 

Voici ce qu’il nous confie : «Laissez-moi commencer par dire une chose simple mais oh combien importante. Je profite de cette opportunité pour vous dire que vous méritez bien mieux qu’un rôle d’échappatoire pour un homme qui est fâché avec sa femme. Je dois aussi vous dire de ne pas être son coussin quand il veut fuir ses responsabilités ou qu’il s’ennuie et qu’il a besoin d’air. Je dois aussi vous dire à quel point c’est désagréable d’être la cinquième roue du carrosse d’un mec qui n’a pas le courage de quitter ses responsabilités. Je dois vraiment vous dire que l’infidélité c’est mal ! Oh attendez… Je l’ai déjà dit ?»

Image

Alors voilà je tenais à dire à cet HOMME, MERCI ! ALLUEIA ! AMEEEEEEEEEEEEEEN  ! C’est vrai quoi ! j’étais là tranquille sur mon ordinateur, à croire que le monde était tout beau, tout rose, que ma passion pour Scandal était anodine, mais grâce à TOI, cher HOMME «qui a tenu à remettre les pendules à l’heure», je suis sortie de ma torpeur et de ma naïveté de femme, pour saisir à quel point une telle série était néfaste ! Oui vous comprenez «l’infidélité c’est mal»… Quant à toi bitch briseuse de ménage, sache qu’il n’y a rien de + «désagréable que d’être la 5e roue du carrosse», si tu ne l’avais toujours pas compris. Mince ! Où est ton honneur, ton respect pour toi-même… D’ailleurs, les meufs carriéristes qui convoitent que la richesse, la notoriété et le pouvoir, si vous continuez sur cette voie, vous serez condamnées à n’être que des femmes malheureuses en amour, pis la « unofficial girl ». Vraiment, quelle nunuche je faisais ! J’étais là bêtement sur mon ordinateur mais par l’intervention – divine – de ce cher homme, j’ai été sauvée in extremis…

Sérieusement, moi femme Afro, je vais expliquer pourquoi ce genre d’avis est souvent de la m**** sexiste moralisante, quand ce n’est pas explicitement raciste.

  • Ton avis de mâle dominant qui se pense omniscient, on s’en tape totalement : 

Au nom de qui, de quoi, et pourquoi, cher HOMME, dois-tu nous énoncer ce que nous femmes – Afros – devons penser, faire ou agir pour réussir nos relations avec les hommes ? Ton chromosome Y te rendrait-il + objectif ou te donnerait + de recul ? Au point de te sentir investi d’une mission : celle de remettre sur le droit chemin les pauvres brebis galeuses que sont les maîtresses, les putes, les mères-filles et j’en passe… Concrètement qu’est-ce qui te permet de croire que tu es + à même de conseiller ? n’es-tu pas, en tant qu’homme hétéro, concerné par le sujet ? Donc forcément tu pars de tes expériences et de tes principes pour poser un jugement. Connais-tu l’infinie multitude des relations amoureuses pour pouvoir les décrypter ? Bien-sûr que non… Tu tombes juste dans le piège du débutant en faisant de ton approche personnelle, toute une généralité. Enfin, je me demande encore quelle est ta légitimité à ouvrir la bouche  – à moins d’être l’amant d’une femme mariée ?

  • Ton avis de mâle bien sous tout rapport, on s’en tape encore plus ! 

Moi je ne vois qu’une chose pour t’autoriser une telle condescendance – car tu n’es pas le seul dans ce cas – tu dois être un homme «bien» qui sait ce qu’est une femme «bien». Et c’est là que ton intervention me pose vraiment problème. Combien de fois je dois supporter sur les Internets, l’attitude paternaliste des hommes noirs, biens sous tout rapport, qui inculquent à leurs congénères ce qu’il faut faire pour être accepté, respectable aux yeux des BlancHEs et ainsi ne plus subir le racisme. 

Je m’attaque à toi, cher homme « tenant à remettre les pendules à l’heure », mais sache que tu n’es pas le seul à te croire suffisamment ouf, bien instruit, bon parti ou exceptionnel pour estimer que ton avis intéresse toute la gente féminine afro, que l’on va agir comme toi tu le veux et le dis car il faut vraiment être une idiote pour ne pas suivre les conseils d’un mec noir aussi bien que toi – d’autant que c’est connu, un type fidèle, travailleur, bon chef de famille, responsable financièrement etc… c’est une denrée très rare chez les Noirs.

Alors, à tous les hommes afros, autoproclamés dignes, qui veulent donner de leur temps pour conseiller les femmes afros indignes, je tiens à exprimer en quoi vos interventions sont inutiles car très souvent un ramassis de conneries sexistes mais surtout qu’elles dépassent régulièrement la limite en sombrant dans le racisme puant, dès qu’il s’agit de commenter les femmes noires -___-« 

Je réponds aussi à notre sexy crooner Tyrese – qui devrait se contenter d’être beau plutôt que sortir de telles conneries :

AVERTISSEMENT, réflexion digne d’un pré-ado : «Si une femme a des rapports sexuels avec beaucoup de mecs, les gars vont la considérer comme une pu** […]. Quand les hommes ont des rapports sexuels avec un tas de filles, on les respecte. Beaucoup d’hommes ne sont pas prêts à se poser. Nous pouvons être prêts mentalement lorsqu’on se dit qu’elle est si belle, spéciale, et cohérente.» Ca vous pique les yeux ? Bien fait ! pas question que je subisse cette pollution visuelle toute seule ;-D

Je m’adresse aussi à l’abruti fini, au pseudonyme évocateur «immigré choisi» *comprendre un noir bien intégré* qui insultait et vociférait sa haine des femmes noires en expliquant pourquoi aucun type d’homme ne souhaitait les marier –  je crois que sa mère ne lui a pas donné assez de coups et que ses ex-prétendantes l’ont bâshé vénère LOL

Donc une femme afro « tient à remettre les pendules à l’heure juste au cas où », vous seriez tentés de rester de profonds sexistes racistes.

1. LA FEMME ou LA MAÎTRESSE ça n’existe pas ! Et jusqu’à preuve du contraire nous sommes des êtres humains comme les autres.

Premièrement, je tiens à te rappeler que les femmes sont des adultes comme les autres – Tu sembles en douter mais ouiiiiiiiii nous possédons un cerveau, donc sûrement de quelques facultés d’analyse, d’une ou 2 capacités de réflexion et de décision ! Par ailleurs, dois-je te rappeler que nous sommes toutes différentes avec nos histoires particulières, nos propres normes, nos choix de vie et nos vécus. Donc, la généralisation est juste pourrie et stupide, chacune d’entre nous est à même de savoir ce qui est «bon» pour elle ou pas et n’a pas à se justifier de sortir de la conformité lorsqu’elle le fait.

2. Tu veux conseiller, VA VOIR VOIR UN PEU TES  FRÉROTS !

Dans une relation de couple, quelque soit sa nature, il est question de 2 personnes entières, faisant leurs propres choix – même si on sait qu’ils sont orientés, manipulés par l’environnement social, l’entourage, la culture, la question matérielle etc…Mais les 2 personnes prennent part dans la relation, de leur plein gré – oui même dans les cas de domination et de violence, cher homme – et femmes, donc arrêtez de stigmatiser la maîtresse qui serait l’UNIQUE responsable de l’adultère ou d’être une «voleuse» d’homme, briseuse de ménages. Les hommes qui trompent leurs épouses sont de grands garçons qui devraient assumer leur acte et accepter que celui-ci était voulu, choisi, décidé. Cette façon de cracher sans cesse sur la maîtresse est insupportable car elle conforte la domination masculine en donnant le bon rôle à l’homme. L’infidèle serait juste un faible dont la virilité bestiale soumettrait à ses pulsions sexuelles et à ses instincts de prédateur naturel – ahaha le mec 2.0 enfin…

Voilà comment la culture sexiste vous octroie le droit de faillir à la règle de la monogamie en n’en portant jamais la responsabilité. Pendant ce temps-là, des meufs dites «légitimes» enragent et/ou étripent les maîtresses tandis que les commentaires rageux et sexistes fusent de toute part, rabaissant ces femmes et donc toutes les femmes, + bas que terre.

C’est cette même culture sexiste qui permet à CERTAINS de jouer les machos à 2 balles, à promettre la monogamie en surconsommant la polygamie cachée, de bomber les muscles, se dispenser de 3/4 des tâches ménagères, de ne pas travailler sous prétexte que «quand même, j’ai un bac +», qu’un boulot de caissier, d’équipier polyvalent ou de ménage n’est pas digne d’un mâle et préférer s’appuyer sur le salaire de madame. Des madames qui conservent l’entière charge des enfants, l’entretien du foyer tout en supportant les plaintes incessantes des perdants, des frustrés, tout en subissant le maximum de discriminations et les violences sexistes quotidiennes. Bref, le mâle 2.0 dans toute sa splendeur : utiliser et user de ce qui l’arrange dans la virilité sans porter de responsabilité, d’engagement, ou les devoirs que la masculinité à laquelle il est si attaché, lui impose en théorie – et là j’ai le son papaoutai de Stromae dans la tête…

Ca va cher homme «tenant à remettre les pendules à l’heure» ? pas trop gênant le manque de cohérence chez tes potos hétéros sexistes ? Maintenant, voyons pourquoi toute la m**** que tu sors sur les femmes noires n’est pas seulement sexiste mais surtout RACISTE.

Une chose qu’il faut que l’on m’explique chez nous les NoirEs : cette fâcheuse manie d’attribuer le défaut d’une personne – noire – comme lié à sa peau !!! Et en ce qui concerne le regard de frérots sur les femmes noires, ça donne des trucs hyper problématiques.

  • une fille (noire) t’a insulté – toutes les noires sont des sauvages
  • une fille (noire) t’a sortie tes 4 vérités – toutes les noires sont des grandes bouches
  • une fille (noire) t’a frotté en soirée – toutes les noires sont des putes
  • une fille (noire) attend que tu payes le restaurant – toutes les noires sont matérialistes

Tu as tellement intériorisé le racisme – que peu importe la personnalité, le vécu, le bagage socio-culturel et l’expérience propres à chaque personne – tu ramènes la moindre attitude, action ou défaut des femmes noires à leur couleur de peau. Ainsi beaucoup d’hommes afros sont adeptes du mépris des femmes noires. Un mépris bien puissant lorsqu’il s’agit de guider les «sistas» afin qu’elles soient de «vrais bonnes femmes» susceptibles d’être désirables et désirées.

3. « La femme noire », cette antithèse de la féminité que tu échoues à réhabiliter.

Ce qui est le + tragique dans ce genre d’intervention, c’est de croire son discours bien intentionné, qu’il apporterait même du soutien alors qu’il n’y a que de la mésestime et la volonté de «blanchir» les femmes noires. En te lisant ou en t’écoutant, cher homme « tenant à remettre les pendules à l’heure », on comprend bien qu’en général les femmes noires font vraiment du grand n’importe quoi et ont dû mal à atteindre une once de féminité, que seules les femmes blanches savent incarner. Dans les discours, la « femme noire » est stigmatisée et opposée dans son « essence » à la « femme blanche » et ça donne ce genre de certitudes :

  • La femme noire n’est pas douceur et discrétion mais voix forte, attitude exubérante voire agressive.
  • la femme noire n’est pas finesse et distinction mais imposante par ses formes, vulgaire par sa culture.
  • la femme noire n’est pas authentique et naturelle mais adepte des tissages, du faux et tout artifice pour copier la blanche.
  • la femme noire n’est pas humilité et générosité mais arrogante, fière et matérialiste.

Heureusement, nous sommes très nombreuses à s’en foutre totalement de ton opinion, cher « homme tenant à remettre les pendules à l’heure », car si elle est basée sur des références de supériorité blanche alors il ne fait aucun doute que «les femmes noires sont les + moches, les – instruites, les + violentes etc…» comme je le lis trop souvent sur Twitter et autres réseaux sociaux.

En conclusion : 

Marre de ces interventions, relayées et louées par trop de femmes ! Elles ne font que renforcer les stéréotypes racistes et sexistes auxquelles on cherche à se conformer, en perdant de vue toutes les autres références des rapports hommes-femmes bien + diversifiées et quelques fois – oppressives que nos cultures afros apportaient.

Il serait + utile cher «homme qui a tenu à remettre les pendules à l’heure» que tu interroges le racisme très imprégné chez trop de frérots, dès qu’il s’agit de «regarder» une femme noire.

Il serait + courageux, cher «homme qui a tenu à remettre les pendules à l’heure» de renverser un système qui empêche les femmes noires d’accéder aux meilleures filières scolaires, aux emplois les + qualifiés et mieux rémunérés, aux meilleurs logements, d’être représentées dans toute leur diversité, d’être valorisées, d’être montrées comme actrices etc… plutôt que de nous saouler sur ces femmes noires qui n’attenderaient que le gars plein de fric – et si c’est la cas, elles ont bien raison de le faire en vue des circonstances.

Il serait + subversif, cher «homme qui a tenu à remettre les pendules à l’heure» que tu attaques cette croyance de trop de frérots que vous êtes le summum de la virilité cis hétéro – d’où votre succès chez les femmes blanchEs – car cette virilité est aussi entâchée de racisme… Arrêtez de croire que la bestialité que l’on vous prêtre est positive. Si ça vous permet de «serrer des meufs» tant mieux mais concrètement que faire d’hommes sauvages, violents, imposants, délinquants potentiels, pas très futés, peu entreprenants et peu intégrables ? En tout cas, ça ne donne pas envie de leur donner un poste à responsabilité, un logement dans un parc privé aisé, ni un rôle de prince charmant dans une comédie romantique anodine sans aucune référence raciale…

Bref, il serait temps, cher «homme qui a tenu à remettre les pendules à l’heure» que tu t’intéresses aux bénéfices de l’intersectionnalité, ça te ferait le + grand bien à toi et à tous tes frérots 😀

Publicités

Auteur : manyyyyyyyy

Jeune trentenaire, enseignante, afroféministe et panafricaine, je m'attèle à ce que le monde et moi cheminions vers plus de justice, de paix et d'amour.

16 réflexions sur « Non cher homme afro, moi pas avoir besoin de toi pour savoir ce qu’est la bonne femme afro… ! »

  1. Waouuh un coup de gueule comme on aime c’est l’agacante réalité actuelle on devraient leurs apprendre ce texte a l’école ils ne se rendent profondément pas compte c’est du baffouage inconsciemment conscient. Je me dit parfois « ils fairont les enfants métis produit de la honte »

  2. si tu t’es autant énervé pour ces paroles c’est que tu te sens concernée par et que par conséquent tu ressens le besoin de te justifier..Bien que je sois d’avis que tout le monde fasse ce qu’il veut avec son cul 😛 , je n’aimerai pas être la maîtresse de qui que ce soit car je me dis que quand j’aurai une fille qu’elle légitimité j’aurai à lui inculquer des valeurs de respect d’indépendance si moi même je me suis fait péter par je ne sais pas combien de mec..Ton article on ton poste là il m’a clairement énervé franchement bien que je condamne très fortement le sexisme je ne suis pas pour cette mentalité hyper-sexualisée…Je ne sais pas moi élevez vous les gens vous valait tellement mieux que ça :p

    1. LOL tu m’apprends quelque chose dis donc ! « j’ai une mentalité hyper-sexualisée » Euh comment te dire… Déjà relis le post qui n’est pas une incitation à être la maîtresse d’un homme mais bien d’arrêter de stigmatiser celle-ci quand les hommes s’en sortent toujours bien… Dc ton délire comme quoi je serais concernée est juste H.S et si tu perpétues ce schéma de pensée viens pas sortir que tu es contre le sexisme… Au contraire tu seras juste l’idiote qui ira frapper la maîtresse en pensant que tout sera régler dans son couple…
      Par ailleurs, je pousse un coup de gueule sur les mecs noirs qui veulent éduquer les femmes noires… C ça le problème de fond… Une relecture s’impose !

    2. Wahou bravo Sylvanie, le niveau de ton argumentation est vraiment zéro : « si ça t’énerve c’est que tu te sens concernée ». Tu crois juste que parce que tu ne te fais pas « péter par je ne sais combien de mecs » que c’est ça qui t’empêchera de te faire traiter de salope par celui qui considère que tu ne fais pas ce qu’il veut, ou que ça t’empêchera de tomber sur un qui peut te casser la gueule ?
      Si t’as envie de continuer à penser qu’il n’y a qu’aux meufs de devoir être méprisées si elle couche beaucoup, c’est ton problème, mais t’es une personne dont on combattra les idées parce que ce deux poids deux mesures sexistes, y’en a un peu marre 🙂

  3. Ce coup de gueule est tellement vrai, ce rôle de moralisateur sexiste et surtout raciste je le vois tellement sur le net! Surtout avec les images Vine, où ces garçons veulent nous montrer ce qu’est un fille bien. Alors qu’à l’inverse, je retrouve rarement ce genre d’attitude chez les femmes noires envers les mecs sur le net.

  4. J’ai lu le texte avec plaisir et tristesse… Puis je l’ai relu, toujours avec tristesse car malheureusement, ton avis qui ne se veut pas objectif et en parfaite harmonie avec ce que je pense… Autour de moi, les propos de cet homme je les entends… Ces dires sont une réalité qui fait drôlement réfléchir sur la manière dont le système a su formater les esprits à la haine de soi, de ses semblables. Ce type moralisateur, je pense que nous, les hommes noirs l’avons tous été à un moment ou un autre de notre vie… Et que c’est merveilleux de se rendre compte qu’on avait faux et que la déconstruction de l’édifice de la pensée institutionnelle nous ouvre les yeux ! La colonisation n’est pas finie, mettons chacun un coup de massue à cet édifice… Pour ce qui est du sexisme je suis d’accord avec toi mais je ne me permettrai pas de commenter car c’est majoritairement vous qui le subissez, je serais donc mal placé pour en parler…

    1. Merci pour ton retour ! C vrai le constat est inquiétant : j’entends ces discours sexistes très racistes de la bouche de mes cousins de 16 ans – 20 ans qui refusent de se mettre en couple avec une noire, des élèves surtout en lycée et ma copine me dit que sur vine ça pullule de vidéos de renois se moquant des femmes noires :S une génération qui aura de gros challenges à relever car elle part de loin…et c vrai que les hommes noirs doivent vraiment s’alarmer mais bon comme on ne remet en cause votre masculinité qui est valorisée, la prise de conscience est + difficile pr vous 😦
      Enfin ça fait tellement plaisir de savoir que bcp comme toi sont conscientisés et déconstruisent 😀

  5. J’ai kiffé!! Tu peux remplacer noire/afro par arabe/rebeu/maghrébine dans le texte et t’as notre life aussi… Avec quelques différences sur le contrôle sexuel des meufs…
    Le pire, je trouve, ceux sont nos sœurs qui s’allient aux mecs la dessus, super exemple sur le com la au dessus t’attaquant perso…

  6. « C’est cette même culture sexiste qui permet à CERTAINS de jouer les machos à 2 balles, à promettre la monogamie en surconsommant la polygamie cachée, de bomber les muscles, se dispenser de 3/4 des tâches ménagères, de ne pas travailler sous prétexte que «quand même, j’ai un bac +», qu’un boulot de caissier, d’équipier polyvalent ou de ménage n’est pas digne d’un mâle et préférer s’appuyer sur le salaire de madame. »

    J’ai beaucoup aimé cette partie, le sexisme qui donne l’illusion d’une domination naturelle sur les femmes est souvent le seul rempart de dignité pour ces hommes frustrés. Beaucoup de frustrés sociaux se construisent une dignité malsaine sur le dos de leur femme, j’ai vu beaucoup de Noirs ratés socialement (échec dans le parcours professionnel, chômage, victime d’un racisme très virulent à l’embauche, au logement etc,) réagir comme les derniers cons machistes face à la réussite (pourtant très modeste parfois) de leur compagne, à en devenir de vrais parasites qui profitent des revenus de leur compagne tout en voulant garder leur rôle de chef de famille dominant qui ne met pas la main à la pâte et se contente de mettre les pieds sur la table pourtant payée avec les sous qu’ils sont incapables d’amener… D’ailleurs cela conduit parfois à de la violence conjugale pour ces frustrés qui ont besoin de se sentir incontestablement dominant dans leur foyer à défaut de l’être socialement.

    1. Merci Yayatine ! Oui c’est exactement ce que j’ai vécu il y a quelques années, l’ex, chômeur et sans diplôme valable en France était si frustré qu’il en venait à me dénigrer sur mon physique constamment de manière vicieuse, c là que j’ai dit stop. Et en ce moment, j’ai 2 copines qui vivent cette situation l’une d’elle le copain a un bac + 5 en finance mais discriminé et sans réseau il galère à trouver un job ms refuse un petit boulot. Du coup ma pote gère tout le gosse, le crédit contracté par elle pour qu’ils s’en sortent pdt que Mr ne fait rien, se plaint et déserte les weeks-ends. C là que je me dis vraiment c + possible que l’on subisse tout ça à cause des injonctions sociales 😦

  7. Vraiment AMEN à ce post! J’aime le tâcle à immigré choisi : qu’est-ce qu’on a pas entendu avec lui sur les femmes noires! Avec un autre dans le même genre, le Damoiseau : iiiich. Il y a quelques jours à peine, rectifier certains sur le côté homophobe de #NoHomo les amenait à nous taxer de « briseuses de couilles qui feraient mieux de continuer à regarder Scandal »…Tchiiiip. L’eau dans le cerveau de certains, c’est quelque chose…

    Je ne vais même pas commenter le commentaire de Sylvanie là : je ne suis pas là pour les politiques de respectabilité, oubliez-moi, lol.

  8. Bonjour!!! Je découvre ton blog via Twitter et je le trouve très bien. Tu parles d une culture qui n est pas la mienne et que je connais très peu mais ça m intéresse beaucoup et je te lis avec beaucoup de curiosité et de plaisir. Du coup je ne me sens pas légitime à commenter ton article sur le fond car je n ai pas le même vécu que toi. Par contre je peux dire que le genre de comportements que tu décris dans ton article me sidère…. enfin voilà, merci pour ce blog que je vais parcourir avec joie ce week end. À bientôt. 🙂

  9. Il y a du vrai dans ce que tu dis mais je te dirai simplement que les noirs (hommes et femmes) en Occident sont soumis à une pression racialiste qui au final nous empêche de nous élever à plusieurs niveaux. Faut qu’on apprenne à prendre de la distance avec tous ces médias, cette propagande, j’admire les asiatiques par leur « sansfoutisme » ils sont zen, sûr d’eux, s’en fichent de l’image qu’ils renvoient, économique indépendants du système.
    Avec toutes ces attaques beaucoup de nos sisters se sont construites des carapaces par simple instinct de survie. Il parait que 70% des femmes noires aux States sont célibataires, le système recréer le même chiffre ici en France, en 2 générations c’est possible. Après ça fait des femmes qui n’ont pour seules consolations que la télé, les coups d’un soir et le shopping. C’est pour ça qu’Olivia Pope a autant de succès, quand tu vois une sœur atteindre des sphères aussi élevées tu ne peux qu’applaudir. Je trouve le scénario de scandal un peu faible. Des bourgeois à Washington qui couchent et qui trompent d’autres bourgeois, moi qui fait parti du bas peuple je m’en contrecarre.

    1. Ton commentaire c’est quand même du grand n’importe quoi… tu essentialises les Asiatiques et alors en ce qui concerne le célibat des femmes noires aux E-U, il faut arrêter de fantasmer sur les causes pour réfléchir au contexte sociologique, économique et politique des E-U qui n’a rien à voir avec la France…D’ailleurs, j’aimerais bien que tu m’avances 1 chiffre et sa source sur le célibat des femmes noires en FR ! et l’argument de la TV, coup d’un soir etc… bon là ça touche le fond du fond….

  10. En lisant les recommandations de « l’homme qui a tenu à mettre les pendules à l’heure. »et les commentaires après le texte, je me suis interrogée sur ma normalité et ai ravalé mon vomi devant tant de condescendance moralisatrice.
    Je ne partageais pas du tout l’avis général admirant l’homme noir qui vient conseiller sa pauvre sœur perdue et niaise qui pense que sa vie est une série télé.
    Et là je vois TON coup de gueule, ô joie, merciiiiii, tu as traduit exactement tout ce que j’ai pu ressentir en lisant ce texte! J’ai même pensé que je devais avoir une façon de penser bien singulière, vu comment les uns et les autres, hommes ou femmes adhéraient à ce discours…
    Les simplets qui pensent que tout est soit noir, soit blanc, que si ce texte te paraît incohérent, c’est que tu es forcément une maîtresse (formatage de masse gratuit par le net…) ils n’attirent que ma pitié…
    Je réitère mes remerciements et suis soulagée de constater que même dans les commentaires liés à votre intervention, nous ne sommes pas tous des moutons.
    Alléluia!

Allez ! Tu as bien quelque chose à dire :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s