Quand la justice française met en danger la vie des petites filles noires (partie II) – Briser le tabou des violences sexuelles dans la communauté afrocaribéenne

Dans la première partie, j’expliquais en quoi la décision du tribunal de Meaux d’acquitter le violeur de Justine* était un acte odieux d’injustice et de perpétuation des violences à l’encontre des femmes noires, sous couvert d’excuses racistes. Cette affaire est aussi l’occasion de comprendre ce qu’est la misogynoir, de comment elle empoisonne la vie des petites filles noires. Mais il y a un poison bien plus insidieux qui est révélé par cette histoire douloureuse : les violences sexuelles et la pédocriminalité dans la communauté afro-caribéenne.

*Le prénom de la victime a été modifié

Continuer à lire … « Quand la justice française met en danger la vie des petites filles noires (partie II) – Briser le tabou des violences sexuelles dans la communauté afrocaribéenne »

Publicités

BET France, Othello, Comédie Française… Invisibles tant que nous serons Noir(e)s

Pour commencer, voici une tribune écrite à 12 mains avec les copines afroféministes Afro FlyAmandine GayClumsyÉmyFania Noël et Mrs Roots 😊


En cette rentrée 2016, il est intéressant de voir à quel point la France a un énorme souci avec ses noir-e-s. Entre le white washing d’Othello (Unique pièce de théâtre du répertoire classique français qui met en scène un homme noir, et pose donc les questions de la couleur de peau, de l’esclavage et du colonialisme, est interprété dans la version 2016, par un homme blanc, Philippe Torento car il s’agirait d’une simple intrigue de jalousie masculine 😑Je vous renvoie à ce très bel article http://www.lemonde.fr/afrique/article/2015/10/16/pas-de-noirs-sur-scene-le-theatre-francais-est-il-raciste_4791000_3212.html ) et le lancement de la chaîne BET France sans noir-e-s dans staff on voit comment la négrophobie structurelle se manifeste par une violence symbolique continuelle qui ne cesse de se renforcer : l’invisibilisation des noir-e-s même dans leurs propres cultures et histoires ! C’est pourquoi, nous avons tenu à rappeler la triste et constante relégation des noir-e-s dans l’espace culturel et social de la France en le plaçant dans le contexte historique de l’esclavage et celui du refus d’un capitalisme noir comme solution à nos problèmes !

Bref « Nous demandons plus que la représentativité, nous exigeons le respect ».

Continuer à lire … « BET France, Othello, Comédie Française… Invisibles tant que nous serons Noir(e)s »