2017, an 1

Coucou les ami-e-s ! Me revoilà enfin ! Avec cette promesse qui n’engage que vous 😂: être plus réactive sur mon blog en cette nouvelle année 2017… ( c’est chaud, j’ai débuté ce post en janvier !!!)

Tout d’abord, une petite mise au point en répondant à cette question : Pourquoi une si loooooooongue absence du blog ?

  • eh bien un énorme coup de fatigue physique et mental :

C’est surprenant à quel point je n’avais pas conscience de l’impact de la précarité sur mon état de santé. Maintenant que je suis posée professionnellement, je peux témoigner de l’immense violence symbolique et matérielle que fut ma (courte) carrière d’enseignante contractuelle : le stress qui montait chaque 15 août, lorsque je me demandais si j’aurais du travail au mois de septembre, la boule au ventre qui se formait lentement lorsque je me retrouvais dans l’interminable file d’attente, au service DPE 2 du rectorat dans l’espoir, piètre, d’obtenir un contrat. La colère et l’impuissance qui immobilisaient mon corps, face au mépris et à l’impolitesse des employé-e-s débordés… Puis la résignation, lorsque j’obtenais un contrat sur un ou deux établissements éloignés, à plus d’une heure de transport, les uns des autres ainsi que de chez moi ou pis un contrat partiel qui engageait une soudaine et imprévue perte de revenus quand je ne pointais pas à Pôle Emploi pour une semaine ou un mois complet, faute de postes disponibles.

« C’est mieux que rien… », « Ne te plains pas, toi au moins tu as un travail et pas n’importe lequel ! », « Attends tu as vu le nombre de chômeurs ?! Avec 10% de la population active, tu n’as pas vraiment le choix ! « , « Qui va te prendre en charge ? »

AVERTISSEMENT : J’ÉCRIS TOUJOURS AUTANT 😅 ! Et si vous abandonnez, veuillez faire tourner cette information, je recherche un-e webmaster (que je suis prête à rémunérer) pour fusionner, réorganiser et embellir mon blog ! Merci !

Continuer à lire … « 2017, an 1 »

Publicités

Le racisme, fils de l’esclavage

PS : Je m’excuse de ma longue absence mais j’ai eu beaucoup à faire dans ma vie IRL 😀 j’espère revenir bientôt ! Merci à celles et ceux qui pointent le bout de leur nez sur mon blog ♥️♥️♥️

PUBLICATION DE MON ARTICLE PARU DANS LA REVUE « DEVOIR DE MÉMOIRE » SUR L’ESCLAVAGE TRANSATLANTIQUE ET POUR LEQUEL JE N’AI PAS ÉTÉ PAYÉE (Dont une grosse partie des contributeurs)

Le racisme, fils de l’esclavage

Si une histoire paraît taboue en France, c’est bien celle de la déportation des Africain-e-s vers les colonies d’Amérique et leur mise en esclavage, à partir du XVe siècle de notre ère. Une histoire si taboue qu’elle est quasi inexistante dans l’espace culturel et social français ! La très faible médiatisation des journées commémoratives telles que le 10 mai – journée nationale à la mémoire de la traite, de l’esclavage et de leur abolition (le 22 mai pour la Martinique et le 27 mai pour la Guadeloupe) montre à quel point l’histoire de l’esclavage des noir-e-s est à l’extrême périphérie de la mémoire collective française et reste cantonnée à une affaire de noir-e-s et/ou de DROM-COM. De même, le peu d’œuvres artistiques consacrées à ce pan de l’histoire, par manque d’investissements financiers et du désintérêt clairement exprimé par les tenants de la culture mainstream française, accentue l’apathie et entrave depuis des décennies une possible et nécessaire vulgarisation de l’événement. Cela se traduit aussi par une carence de départements universitaires, d’experts, de musées et expositions dédiés à l’histoire de l’esclavage.

Continuer à lire … « Le racisme, fils de l’esclavage »