Les supers heros et moi

Pourquoi les super-héros me fascinent-ils autant???
Mes coups de coeurs « cinéma » de cette année 2009 englobent bizarrement pas mal de films d’actions mettant en scène des personnages de COMICS, saupoudrées d’effets spéciaux époustouflants.
A priori ce n’est pas du tout mon genre de films! j’ai toujours critiqué ces longs métrages qui misaient tout sur les prouesses techniques au détriment de l’intrigue et qui plus est, se contentaient de reprendre des personnages vieillissants sortis tout droit des BD américaines des années 40-50.
Pourtant depuis quelques temps, j’ai eu l’agréable surprise de constater que ces remakes étaient de bonne qualité que ce soit sur le fond et sur la forme.
En ce qui me concerne, les films les plus réussis sont SPIDERMAN l’épisode 1 (malheureusement les suites sont très décevantes), BATMAN Begins, BATMAN the dark knight, WATCHMEN et le dernier que j’ai bcp aimé WOLVERINE Origins.
En sortant de chaque séance, j’étais dans un état second complètement fascinée par ces individus hors du commun!
Je dois reconnaître que les réalisateurs ont fait un travail formidable. Ils ont réussi à dépasser la simple intrigue du bien contre le mal, en apportant une complexité profonde et très réaliste dans la personnalité de ces super-héros. Ils servent ainsi de prétexte pour un questionnement plus profond sur la condition humaine, sa part de responsabilité dans la dégradation générale du monde d’un point de vue moral mais aussi environnemental. Et toujours la même question qui revient sans cesse: L’homme vaut-il la peine d’être sauvé????
Ces personnages dotés de capacités extraordinaires se rapprochent plus de Dieu mais leur apparence humaine les rendent proches des hommes et révèlent les faiblesses qu’ils partagent avec nous.
Le moment le plus intense est celui du déchirement intérieur du super-héros, partagé entre la colère et la haine tout en sachant au fond de son coeur qu’il doit suivre le chemin du Bien.
Je pense qu’ils illustrent très bien le parcours de chacun d’entre nous. Il y a toujours à un moment donné de notre vie, où l’on se retrouve confronter, à nous mêmes et à devoir faire des choix difficiles tout en sachant qu’ils influenceront à jamais notre destinée.
Moi je veux être à l’image des ces super-héros, qui empruntent le chemin le plus difficile et s’investissent à fond pour imposer leurs convictions à savoir: faire régner le bien.
Je sais ce que vous allez me dire c’est complètement puéril, enfantin voir utopique.
Mais je pense justement que l’on a vraiment perdu notre capacité à croire en nous-mêmes et à nos rêves et c’est pour cela qu’aujourd’hui beaucoup trop d’opprimés se résignent!
Voilà pourquoi je veux crier VIVE LES SUPER-HÉROS!!!!!!! et je pense qu’il y en a pas mal sur Terre qui comme BATMAN n’ont pas de super-pouvoirs mais ils réalisent de temps en temps des actes héroïques!!!
Publicités

Le monde changera t-il un jour?


Alors que l’élection de l’actuel président des Etats-Unis d’Amérique, M. OBAMA a suscité la plus grande aspérité au changement, les espoirs les plus fous, la croyance que des jours meilleurs étaient enfin arrivés. (Je me souviendrais toute ma vie de ce 4 novembre 2008 enfin le 5 pour ma soeur et moi, où nous nous sommes levées à 5H30 du matin pr assister en direct au résultat de ce jour historique, magnifique et mémorable. On était tellement heureuse! on s’est serrée dans les bras l’une de l’autre, partageant les larmes de joies de JESSE JACKSON!!!!!
Et bien 4 mois plus tard, on déchante déjà.
Le 1er président noir à la tête de la première puissance mondiale avait promis d’en finir avec le lobbying, les dérives anti-terrorisme et les pratiques anti-droits de l’homme spécificités peu reluisantes de l’administration BUSH, notamment en promettant la fermeture progressive du centre de détention militaire de GUANTANAMO situé à Cuba et qu’annonce t-il en ce jour du 18 mai 2009 que finalement il penche pour une réforme du camp! ce revirement a d’un seul coup remis à jour les doutes et le pessimisme dont je fais preuve chaque fois qu’un grand nombre de personnes s’enthousiasme pour quelque chose.
En l’occurence, j’ai toujours pensé que même si il est noir M. OBAMA est à la tête d’un Etat résolument mégalomane, écrasant les états les + faibles pour servir uniquement ses intérêts tout ça en complète contradiction avec ses idéaux de liberté et de respect de l’homme et lui seul ne pourra jamais changer tout ça malheureusement.
Je me pose alors la question du pouvoir? question philosophique qui cause tellement de débats!! Je me demande si une personne habitée par ces idéaux
peut rester fidèle à ces convictions, à ses principes dès qu’elle accède au poste supême? je crois bien que non !!! de même que les idées marxistes furent inapplicables, il est impossible de rester intègre une fois que l’on accède à la gouvernance d’un pays et c logique car être au pouvoir c’est hériter d’une longue pratique façonnée, institutionnalisée par un système immuable et complexe. Et il faudrait une véritable « destruction créatrice » à la SCHUMPETER pour changer les choses mais peut-on effacer son passé, renier son histoire?
on est inlassablement attaché aux choses du passé car ils construisent notre identité mais peuvent-ils nous permettre d’évoluer??